Préserver et restaurer l'hydromorphologie et la continuité des cours d’eau

 

Les politiques de l’après-guerre, menées dans un objectif de développement économique, ont conduit à une transformation du territoire et à une artificialisation des cours d’eau.

Les contraintes ainsi exercées sur leur morphologie ou leur fonctionnement hydraulique ont progressivement altéré la qualité des milieux et des services qu’ils rendent à la société. La prise de conscience récente de ces dégradations et le changement du contexte économique ont conduit à l’émergence d’une politique de l’eau européenne en faveur des milieux aquatiques, portée par la directive cadre européenne sur l’eau de 2000.

 

Deux des objectifs de la directive, la non-dégradation des masses d’eau et l’atteinte du bon état des eaux d’ici 2015, 2021 ou 2027, nécessitent de préserver les milieux et/ou de rétablir leurs processus hydromorphologiques.

Ces actions demandent une forte mobilisation de tous les acteurs sur le territoire. Au cœur des schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux qui fixent les grandes orientations stratégiques au niveau des bassins hydrographiques français, elles constituent également l’une des cinq grandes priorités des 10èmes programmes d’intervention des agences de l’eau pour 2013-2018.Ces pages ont pour vocation d’aider les acteurs de la gestion des milieux aquatiques à mener des projets de préservation ou de restauration en facilitant l’accès aux informations opérationnelles.

 

Auteurs : AFB, Agences de l'eau, OIEau, Ministère de l'écologie
Type : Articles d'information
Lien : http://www.onema.fr/rubrique/preserver-et-restaurer-l-hydromorphologie-et-la-continuite-des-cours-d-eau