Question 3 : Approche socio-économique du changement de pratiques / systèmes agricoles

Une réflexion sur ce thème a été initiée dès la création du Creseb qui s'est traduit :


1/ en 2011, par l'organisation d'une réunion d'échange sur ce thème [> lien vers les présentations]



2/ en 2012, par la réalisation d'un synthèse des connaissances scientifiques sur les dynamiques de changement en agriculture : les dynamiques et systèmes agricoles du territoire, les politiques publiques, les systèmes et pratiques agronomiques et l’historique du territoire [> + d'info]



3/ en 2013, par des échanges organisés lors des rencontres-ateliers du Creseb, les vidéos et présentations sont accessibles sur les liens suivants :

- lien vers l'atelier n°1 : les facteurs du changement en agriculture

- lien vers l'atelier n°2 : évaluer les conséquences économiques du changement en agriculture


4/ en 2014, par la co-construction de projets collaboratifs sur 3 territoires en Bretagne


Il en ressort, outre la sensibilité et la complexité de ce sujet, que chaque territoire est spécifique : une mise en débat des résultats de ces travaux est ainsi nécessaire pour une appropriation et un partage de ces connaissances par les acteurs des territoires. Au-delà de la dimension sociale, les acteurs sont demandeurs de réponses sur l’impact économique de tels changements sur les différents secteurs d’activités à l’échelle territoriale ou d’éléments de méthode pouvant contribuer à favoriser des processus de changement. Cependant, une simulation de l’impact économique nécessite d’une part, de pouvoir accéder à un certain nombre de données permettant d’alimenter un modèle, et d’autre part de réfléchir en amont sur les hypothèses d’entrée du modèle (quelles trajectoires et scénarios de changement de pratiques modéliser ? Ces scénarios doivent être co-construits et partagés entre les acteurs du territoire.


Pour répondre à ces attentes, le Creseb a co-construit un projet impliquant les scientifiques de différentes disciplines (économistes, sociologues, agronomes et hydrologues), les structures de SAGE et/ou bassin versant et les partenaires notamment agricoles. Ce projet vise, sur des territoires pilotes volontaires bretons, à tester des démarches innovantes pour :

> fournir des éléments de méthode et accompagner les réflexions sur les évolutions des pratiques et/ou systèmes agricoles, dans un objectif de reconquête de la qualité de l’eau,

> fournir des éléments de réponse sur l’impact économique de ces évolutions à l’échelle territoriale (et non à l’échelle de l’exploitation agricole).


Différentes approches sont proposées par des équipes scientifiques sur des territoires pilotes (Haute-Rance et Couesnon, Blavet). Ces projets font l’objet d’un cofinancement par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, le Conseil Régional de Bretagne et les établissements de recherche et association impliqués (autofinancement).


  • Haute-Rance et Couesnon : Prospective sur l’évolution des pratiques et systèmes agricoles sur des territoires bretons en lien avec la reconquête de la qualité de l’eau – étude des impacts des évolutions sur les revenus, les emplois directs et induits


  • Blavet morbihannais : Evaluation économique et environnementale du passage à des systèmes de production économes en intrants dans les bassins versants du Blavet morbihannais