Approche socio-économique du changement de pratiques / systèmes agricoles

Approche socio-économique du changement de pratiques / systèmes agricoles

en lien avec la reconquête de la qualité de l’eau

 


Une réflexion a été engagée dès la création du Creseb (2011) sur l'approche socio-économique du changement en agriculture en lien avec la reconquête de la qualité de l'eau : comment accompagner ce changement ? Comment évaluer son impact ?

 

En effet, la mise en œuvre d’actions pour réduire les pollutions diffuses nécessite de s’intéresser conjointement aux sciences de l’environnement et du vivant, et aux sciences économiques et sociales. Différents facteurs interviennent dans les changements nécessaires à la reconquête de la qualité de l’eau : les systèmes agricoles en eux-mêmes, les dynamiques territoriales, les politiques publiques, l’économie et l’histoire du territoire. Ces changements ont par ailleurs un impact socio-économique sur les exploitations, sur le territoire et la filière agricole.

 

Ce travail a débuté par la réalisation d'une synthèse des connaissances scientifiques sur le changement en agriculture (regard des sociologues – UMR ESO – Université Rennes 2) qui en présente les différentes composantes.

 

Les dynamiques du changement en agriculture - synthèses des connaissances et liens vers des ressources documentaires

[+ d'infos]

 

 

 

 

L’évaluation des conséquences économiques du changement de pratiques pour les territoires - Atelier d’échange

[présentations et vidéos]

 

Démarche engagée par l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne : Des outils socio-économiques pour mettre en oeuvre la politique de l'eau

[+ d'infos]

 

 

 

Cette synthèse a été mise en débat lors de différents temps d'échange avec des acteurs variés et en différents lieux en Bretagne. Il en ressort, outre la sensibilité et la complexité de ce sujet, que chaque territoire est spécifique : une mise en débat des résultats de ces travaux est ainsi nécessaire pour une appropriation et un partage de ces connaissances par les acteurs des territoires. Au-delà de la dimension sociale, les acteurs sont demandeurs de réponses sur l’impact économique de tels changements sur les différents secteurs d’activités à l’échelle territoriale ou d’éléments de méthode pouvant contribuer à favoriser des processus de changement.

 

Ainsi deux projets accompagnés par 4 équipes scientifiques ont émergé sur 3 territoires bretons. Ces projets visent à tester des démarches innovantes pour :


> accompagner les réflexions sur les évolutions des pratiques et/ou systèmes agricoles, dans un objectif de reconquête de la qualité de l’eau,
> fournir des éléments de réponse sur l’impact économique de ces évolutions à l’échelle territoriale (et non à l’échelle de l’exploitation agricole).
> fournir des éléments de méthode sur les moyens d’accompagner les réflexions des acteurs sur les évolutions de pratiques

 

Ces projets font l’objet d’un cofinancement par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, le Conseil Régional de Bretagne et les établissements de recherche et association impliqués (autofinancement) :

 

Prospective sur l’évolution des pratiques et systèmes agricoles sur des territoires bretons en lien avec la reconquête de la qualité de l’eau – étude des impacts des évolutions sur les revenus, les emplois directs et induits

 

Ce projet comportent 3 volets :


> La démarche prospective – GERDAL, UMR ESO [Présentation et vidéo]

> L'évaluation économique – Inra / UMR Smart

> L'évaluation environnementale - IDELE

 

 

 

 

Evaluation économique et environnementale du passage à des systèmes de production économes en intrants dans les bassins versants du Blavet morbihannais - Blavet morbihannais

 

Ce travail en cours s’appuie sur la réalisation d’un diagnostic agraire sur ce territoire couplé à une évaluation de projet (AgroParisTech - UFR Agriculture comparée et développement agricole)

[présentation de la démarche au travers d’un projet conduit dans la région Pays de la Loire [+ d'infos]

[Présentation et vidéo]

 

A cette évaluation projet est articulée l’évaluation environnementale en termes de flux d’azote à l’échelle des systèmes de production et du bassin versant (Inra – UMR SAS) dans le cadre du projet ANR ESCAPADE [+ d'infos].