Question 4 : Cours d'eau et Débit Minimum Biologique

Dans différents contextes bretons, quelle utilisation et quelle compréhension des outils disponibles permettant d'évaluer les conditions nécessaires au développement de l'écosystème aquatique (cas du Débit Minimum Biologique - DMB) ?

 

 

Lettre d'infos n°7 - mars 2016 - "Débit minimum biologique et gestion quantitative de la ressource"

 

 

Analyse des connaissances disponibles :

 

 

> Une première analyse des connaissances scientifiques et outils disponibles pouvant répondre aux questions des territoires a été réalisée par la cellule d’animation du Creseb [+ d'infos]

 

> Une première réunion de travail s’est tenue le 11 octobre 2011 : des travaux scientifiques et des expériences de territoires bretons ont été exposées. Les diapositives de ces interventions et le compte-rendu de la réunion sont proposés au téléchargement [+ d'infos]

 

De méthodes utilisables à 2 échelles (ouvrage et bassin versant) nécessitant un questionnement préalable

 


Suite à cette première réunion et sur la base de l'analyse croisée des besoins des territoires et de l'état des lieux des connaissances et outils disponibles, il est apparu :

  - qu'il existait des confusions sur les outils associés au DMB (méthode microhabitats) et leur cadre d'utilisation,

  - qu'il était nécessaire d'avoir un questionnement préalable sur : "au fond, pourquoi faire un DMB ?"

 

En effet, les méthodes microhabitats peuvent être utilisées selon 2 approches [+ d'info : note de cadrage] :

1 - sur un ouvrage : pour définir un débit à réserver à l'aval ou au droit d'un ouvrage (démarche obligatoire),

Pour cette première approche, les éléments disponibles peuvent être immédiatement mobilisés par les territoires (cf. base documentaire et synthèse téléchargeables ci-dessus).

2 - sur un bassin complet : pour appréhender la gestion quantitative de la ressource, tout en intégrant la préservation des milieux.

Pour cette deuxième approche, les connaissances et les outils existent mais la démarche globale pour appréhender la gestion quantitative de la ressource doit être mieux formalisée. Cette démarche est à mettre en regard d'un enjeu fort pour les Commissions Locales de l'Eau : la conciliation des usages, tout en préservant la qualité biologique des cours d'eau, et notamment en période d'étiage.

 

 

Proposition d'une démarche pour aborder la question des DMB à l'échelle du bassin versant : comment définir une gestion quantiative de la ressource en eau en intégrant la préservation des milieux aquatique et la vie piscicole ?

 

Les réflexions conduites sur le territoire du SAGE Ellé Isole Laïta intégrant l'utilisation des méthodes de microhabitats et l'expertise de ces travaux par Philippe Baran, du pôle Onema - IRSTEA - Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse, offrent l'opportunité de construire cette démarche pour pouvoir ensuite la dérouler sur d'autres territoires bretons intéressés et en tirer des éléments généralisables.

 

L'association de scientifiques compétents en hydraulique, hydrogéologie, hydrogéomorphologie et biologie permet une expertise collective dans les domaines devant être considérés pour construire la démarche globale. Ainsi, suite à une réunion de travail les 24 et 25 avril 2012, des scientifiques de l'Université de Rennes 1 (Laurent LONGUEVERGNE), de l'Université Rennes 2 (Simon DUFOUR et Nadia DUPONT) et d'Agrocampus Ouest (Dominique OMBREDANE) ont proposé leur contribution autour de l'expertise réalisée par Philippe BARAN.

 

Des travaux collaboratifs ont donc été engagés sur des territoires pilotes.

 

Le résultat de ces travaux et la proposition d'une démarche intégrée pour la gestion quantitative de la ressource en eau ont été présentés lors d'une réunion qui s'est déroulée le 5 décembre 2013, regroupant les différents acteurs intéressés et/ou mobilisés dans le cadre de ce projet.

 

Le compte rendu de cette rencontre ainsi que les différents documents de présentation des travaux sont disponibles ICI.

 

 

Le guide présentant la démarche globale est disponible en téléchargement ICI