Journée scientifique et technique

« Proliférations de cyanobactéries en Bretagne »

 

Le 22 juin 2017 à Saint Brieuc - Campus Mazier

 

Contexte

 

Les cyanobactéries sont des bactéries capables de photosynthèse, utilisant le dioxyde de carbone (CO2) comme source de carbone (autotrophie). Ce sont des organismes qui jouent un rôle important au sein des chaînes trophiques et de la production primaire.

Les efflorescences de cyanobactéries apparaissent généralement dans les milieux aquatiques lentiques (lacs, mares, étangs, tronçons de rivière à débit lent). Bien qu’aucun facteur pris individuellement ne soit en mesure de prédire ou d’expliquer la dominance des cyanobactéries, certaines généralisations peuvent être faites. Ainsi, des environnements riches en nutriments, lorsque les températures sont élevées constituent un terrain favorable à leur prolifération. On notera que le phosphore est souvent considéré comme le nutriment limitant des proliférations en contexte d’eau douce.

 

En Bretagne, de nombreux plans d’eau sont concernés par des proliférations de cyanobactéries en période estivale avec des conséquences importantes :


> sur le plan écologique, les blooms de cyanobactéries peuvent conduire à des pertes de biodiversité et à des perturbations des réseaux trophiques, ainsi qu’à l’accumulation de cyanotoxines le long de la chaîne alimentaire ;
> sur le plan sanitaire, au vu des usages du plan d’eau, impliquant la mise en œuvre de moyens de traitements et de surveillances complémentaires (eau potable, qualité des eaux de baignade etc.) ;
> sur les plans économiques et sociaux lorsque des restrictions d’usage doivent être mises en place, mais aussi lorsque des actions visant ou à prévenir les blooms (notamment via la réduction des flux de phosphore qui apparaît être le facteur de contrôle des blooms → http://www.creseb.fr/index.php/les-travaux-du-creseb-en-cours/phosphore) ou à agir directement sur le plan d’eau (solutions chimiques, mécaniques, hydrologiques) doivent être mises en place.

 

Objectifs

 

La journée vise à favoriser les échanges entre acteurs opérationnels et chercheurs sur cette problématique. Il s’agit ainsi de croiser les savoirs acquis par les acteurs et les équipes de recherche, puis de mettre en évidence les besoins de connaissance. En préalable à l'organisation de cette journée, une enquête auprès d'opérateurs de bassins versants, d'alimentation en eau potable, de chercheurs a permis de préciser ces objectifs.

 

Il s’agit notamment de :

1 - faire un état des lieux des connaissances régionales sur les proliférations des cyanobactéries : Quelles sont les causes de ces proliférations ? Quels sont les facteurs favorables aux proliférations ? Quelles sont les trajectoires d’évolution ? Assiste-t-on à un accroissement du nombre de masses d’eau touchées ? Va-t-on vers des proliférations de plus en plus intenses et de plus longues durées ?
Comment suivre et anticiper les blooms de cyanobactéries ? Comment gérer les blooms ? Les atténuer ? Quelles sont les actions mises en œuvre par les acteurs de bassins versant et les gestionnaires de plans d’eau ?

2 - faire l'état des besoins de coopérations acteurs-chercheurs : comment mieux échanger sur ces problématiques ? Comment mutualiser les études et pratiques conduites localement

 

Pour atteindre cet objectif, le déroulé suivant est proposé :


> la synthèse des attentes des acteurs opérationnels : retour et analyse des entretiens conduits dans le cadre de la préparation de la journée
> le retour d’expériences d’études en cours ou réalisées récemment sur des territoires bretons, illustrant les savoirs acquis par les territoires et les besoins en connaissance
> la synthèse des objectifs et des principaux résultats acquis dans le cadre de divers projets de recherche
> un travail commun pour mettre en évidence, au regard des connaissances disponibles et des questions soulevées, des possibilités de collaborations acteurs-chercheurs.

Les proliférations de cyanobactéries en eaux douces

 

 

1- Les cyanobactéries qu'est-ce que c'est ?

 

Les cyanobactéries sont des bactéries capables de photosynthèse, utilisant le dioxyde de carbone (CO2) comme source de carbone (autotrophie). Ce sont des organismes qui jouent un rôle important au sein des chaines trophiques et de la production primaire.

 

Les cyanobactéries ont été les premiers organismes capables de photosynthèse « oxygénique » (production de matière organique et d’oxygène à partir d’eau et de dioxyde de carbone) apparus sur Terre, et sont en grande partie à l’origine de l’augmentation de l’oxygène atmosphérique il y a plus de 2 milliards d’années.

 

Les cyanobactéries font partie du phytoplancton, au même titre que les microalgues eucaryotes (Chlorophycées, Dia-tomées, Euglènes, Chrysophycées...). Le terme «cyano», dérivé du grec, découle de la présence de pigments photosynthétiques qui confèrent un aspect bleuté aux cyanobactéries.