LES RENCONTRES-ATELIERS DU CRESEB


LE COLLOQUE DE RESTITUTION DU PROJET ACASSYA


14 et 15 juin 2013 à Pleumeur-Bodou (22)


Sur la majorité des territoires tant bretons que nationaux, l’atteinte des objectifs de qualité de l’eau passe par la réduction des flux d’azote à l’exutoire des bassins versants. Ces flux étant majoritairement dus à l’agriculture, y compris l’élevage, l’atteinte des objectifs de qualité de l’eau nécessite la mise en œuvre de changements de pratiques agricoles, de systèmes agricoles, ou de structures de paysage, qui doivent être réfléchies en fonction de leur impact sur les fuites d’azote et de leurs enjeux et vulnérabilités (eau potable, écosystèmes littoraux fragiles,…).


Différents facteurs interviennent dans les changements nécessaires à la reconquête de la qualité de l’eau : les dynamiques et systèmes agricoles du territoire, les politiques publiques, l’économie et l’histoire du territoire. Ces changements ont par ailleurs un impact socio-économique sur les exploitations, sur le territoire et la filière agricole. La mise en œuvre d’actions pour réduire les fuites d’azote nécessite de s’intéresser conjointement aux sciences de l’environnement et du vivant, et aux sciences économiques et sociales. Cette journée sera l’occasion d’aborder ces différentes dimensions en partageant des connaissances et en identifiant les besoins des territoires pour les accompagner dans leurs actions de reconquête de la qualité de l’eau.